Quand les vacances arrivent, l’excitation grimpe et on a hâte de tout stopper et de prendre enfin le temps de ne rien faire.

Le temps d’oublier qu’on a des impératifs à tenir, des obligations,

des horaires à respecter.

Alors, on bulle.

Et puis, l’envie de repartir, de redécouvrir revient.

On retrouve l’énergie, on frétille.

On découvre tout plein de choses qu’on aimera ensuite partager avec la famille,

les copains.

Oui mais voilà, parfois, on oublie les détails, les petits instantanés qu’on avait pourtant pris dans notre tête pour ne pas les perdre, pour pouvoir leur redonner toutes leurs couleurs au moment de les raconter.

Que faire pour garder ces trésors intacts dans nos tiroirs ?

 

Glaneurs nous serons

Je te propose cet été, de recueillir et consigner toutes ces merveilles récoltées sur le chemin des vacances,

au fur et à mesure qu’elles se présentent.

« Comment? » me diras-tu…

Dans un carnet, petit, grand, fabriqué…

Avec des mots écrits en gros, en gras, en couleurs,

de belles et longues phrases ou au contraire des groupes de mots, eux aussi, très beaux et très fiers, je tiens à la préciser.

Ecrire sur du papier,

sur des feuilles d’arbres,

des serviettes de restaurants,

des billets de train,

des tickets de concerts (bon, cette année, ce sera peut-être compromis les concerts),

des entrées de musée…

Ecrire et imager, dessiner, gribouiller, coloriser,

Partager l’espace avec les copains, les enfants,

que chacun y mette sa pâte pour mieux se souvenir ensuite.

Ecrire en famille

Les enfants sont ravis de pouvoir s’intégrer à un projet de carnet de voyages, de carnet de vacances, de carnet de route, peu importe le nom que tu décideras de lui donner.

Ils deviennent encore plus observateurs de leur environnement,

prennent le temps du recul ou, au contraire, parviennent, dans la magie du moment présent, à transmettre une émotion intense.

C’est un vrai bonheur d’écrire ainsi en famille et cela offre plein de sujets de conversation.

L’important est ici de s’amuser,

de fixer les sourires rencontrés,

de conserver précieusement en mémoire ces instants de vie…

Pour les faire revivre ensuite,

comme on le fait avec un vêtement ressorti d’une armoire après maintes années et qui transporte avec lui l’esprit d’un passé pas si lointain.

 

Tu es tenté(e) par l’idée d’écrire?

Je peux t’accompagner grâce à l’atelier d’écriture que j’ouvre le 3 août prochain !

« Ecrire l’été »

Ça sent bon la bonne humeur et les vacances, alors n’hésite pas !

Et si tu as besoin d’être encore convaincu(e) des bénéfices d’un atelier d’écriture, je t’invite à lire mon article sur les bienfaits de celui-ci et à découvrir les témoignages suivants.